Actualités

LA LECTURE DE ROMANS ALLONGE L'ESPERANCE DE VIE DES QUINQUAS.

Tout comme pour le sport, la pratique régulière de la lecture serait bénéfique à la santé. En étudiant les habitudes de lecture de 3 635 personnes âgées de 50 ans et plus sur une période de douze ans, des chercheurs américains ont remarqué que ceux qui lisaient plus de trois heures et demie par semaine voyaient leur risque de décès dans les douze années à venir réduit de 23 % par rapport à ceux qui lisaient très peu. Le groupe intermédiaire, qui lisait moins de trois heures et demie par semaine, voyait, lui, son risque diminué de 17 %. Les résultats étonnants de cette étude, publiée dans Social Science and Medicine, ont également montré que la lecture de romans était plus efficace que celle de magazines pour lutter contre les effets du vieillissement. Bien entendu, l'âge, le sexe, le milieu social, l'état de santé ou encore l'activité ont été pris en compte.



France Mutualité, numéro 564 - Septembre 2016
Rubrique : Brèves-Santé.