Actualités

PUBLICITé : VERS UN ASSOUPLISSEMENT DE LA LOI EVIN.

L'assemblée nationale va étudier en deuxième lecture un assouplissement de la loi Evin, dans le cadre de l' examen du projet de loi santé. Cet amendement distinguera la publicité sur le boissons alcoolisées - qui reste interdite - de l'information oenologique. Il sera alors possible de faire la promotion d'une région de production viticole, de son patrimoine culturel, gastronomique ou paysager sans que cela soit considéré comme une publicité condamnable. Ce texte suscite toutefois de vives réticences, notamment de la part de la ministre de la  Santé, Marisol Touraine, mais aussi des associations. Dénonçant dans une lettre ouverte " la pression d'un lobby qui cherche à endormir avec un vocabulaire trompeur" , ces dernières tiennent à rappeler que, " chaque fois que la publicité s'accroît de 10%, la consommation, celle des jeunes en premier lieu, augmente mécaniquement de 2,5% ".


France Mutualité - n° 556 - Novembre 2015, Système de Soins.