Actualités

PHARMACIE : 300 MéDICAMENTS EN RUPTURE DE STOCK.

Les pharmacies et les patients sont de plus en plus confrontés à une pénurie de médicaments, certains vaccins ou des produits contre l'hypertension, par exemple.
D'après une enquête réalisée par le Parisien*, cette situation dure depuis 2008 et ne cesse de prendre de l'ampleur.
Les ruptures d'approvisionnement ont été multipliées par dix en sept ans, selon les chiffres de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Si nombre de ruptures de stock sont dues à des pénuries ponctuelles de matières premières, à une poussée de la demande mondiale ou à des incidents dans le chaîne de fabrication et de distribution, d'autres relèvent de la pratique du contingentement : les laboratoires, voulant empêcher les grossistes de vendre leur médicaments à l'étranger, limitent le nombre de boîtes mises à leur disposition.
Le projet de loi de santé de Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des droits des femmes, discuté courant septembre au Sénat, envisage de remédier au problème en encadrant mieux la disponibilité des médicaments en France.


* "Ruptures de stock dans les pharmacies", Le Parisien, 10 août 2015.



France Mutualité n° 554 - septembre 2015. Brèves/ Système de soins.