Actualités

CANCER : LA CONVENTION SUR LE DROIT à L'OUBLI BANCAIRE DéçOIT.

Attendue depuis l'annonce du troisième Plan cancer, en février 2014, la convention Aeras ( " s'assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé") a été signée le 2 septembre.

Initialement soutenue par les malades et associations, elle devait entériner la mise en place du droit à l'oubli bancaire pour les anciens malades du cancer qui souhaitent souscrire un prêt. Or, ce droit à l'oubli ne s'applique finalement qu'aux personnes dont le cancer a été diagnostiqué avant l'âge de 15 ans et dont les traitements ont pris fin depuis cinq ans. Pour les autres, il faudra attendre quinze ans pour que le taux d'emprunt ne soit plus majoré ( contre vingt ans précédemment).

Les associations de patients ont exprimé leur déception, le droit à l'oubli ne bénéficiant finalement qu'à 1800 anciens malades, sur les 350 000 qui avait été estimés. 



France Mutualité n°554, septembre 2015. Brèves / Système de Soins.